You are currently viewing Porsche sceptique sur la transition vers l’électrique pour 2035

Porsche sceptique sur la transition vers l’électrique pour 2035

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Automobile
  • Commentaires de la publication :0 commentaire

Dans un monde où l'industrie automobile se transforme à vitesse grand V, c'est à bord de leurs bolides que les constructeurs doivent négocier le tournant de l'électrification. Alors que l'Union européenne se dirige vers une interdiction de la vente de véhicules thermiques neufs dès 2035, certains acteurs du secteur, à l'instar de Porsche, restent prudents face à cette ambition audacieuse. Quelles sont les raisons de cette réticence? Est-il vraiment envisageable de mettre un frein à la tradition et de passer au tout électrique en Europe dans un futur si proche?

L’Europe à la Croisée des Chemins Automobiles

L'Union européenne a fixé une date butoir qui résonne déjà comme un compte à rebours pour les constructeurs: d'ici 2035, les voitures neuves devront toutes être électriques, laissant de côté l'option thermique, exception faite pour les eFuels. Porsche, réputée pour ses moteurs à combustion interne, ne cache pas sa volonté de continuer à exploiter cette technologie, investissant notamment dans les carburants synthétiques. Cependant, lors de la présentation de la nouvelle génération de son SUV Macan, exclusivement électrique, des interrogations ont été soulevées quant à la réalité de l'échéance de 2035.

Lisez aussi  Quels sont les meilleurs produits pour protéger les vitres d'une voiture

Lutz Meschke, le Voice de la Prudence

Lutz Meschke, directeur financier de Porsche, n'a pas manqué d'exprimer ses doutes sur l'arrêt complet des moteurs à combustion. "Il y a actuellement beaucoup de débats autour de la fin des moteurs thermiques. Je pense que cela pourrait être retardé", a-t-il déclaré. Une affirmation provocante, certes, mais qui trouve un écho dans les chiffres de vente de voitures électriques en Europe.

Vent de Panique ou Simple Rafale sur les Ventes Électriques?

En décembre 2023, une chute de 16,9 % des immatriculations de véhicules électriques a été observée en Europe par rapport à l'année précédente. L'Allemagne, moteur du marché automobile européen, a coupé les aides à l'achat, entraînant une baisse significative de 47,6 % des immatriculations. Malgré ces chiffres, l'année 2023 s'est conclue avec une augmentation globale des ventes de voitures électriques, atteignant 14,6 % du total des immatriculations. Cependant, seul un pays membre, la Croatie, a vu reculer la part de marché des véhicules électriques.

Porsche, entre Résilience et Réalisme

Porsche, dont les modèles électriques haut de gamme ne bénéficient pas toujours d'aides gouvernementales, semble moins impacté par ces fluctuations. Les clients de la marque, habitués à un certain standing, sont moins sensibles aux aides financières, mais cela ne signifie pas pour autant qu'ils boudent les avantages économiques. La preuve? Les modèles hybrides rechargeables rencontrent un franc succès auprès de la clientèle Panamera et Cayenne européenne.

Subventions: le Retour?

Face à une baisse des immatriculations et à une certaine frilosité du marché européen, l'idée d'un retour des subventions pourrait gagner du terrain. "Si nous nous retrouvons dans une situation comme celle que nous connaissons actuellement avec une certaine réticence à acheter des voitures électriques en Europe, alors peut-être que les subventions reviendront", espère Lutz Meschke. Reste à voir si cette anticipation se concrétisera.

Lisez aussi  Comment choisir une caméra embarquée

Conclusion: Une Accélération Incertaine vers l’Électrique

Porsche, avec son riche héritage et sa maîtrise des moteurs thermiques, avance prudemment sur le chemin de l'électrification. Malgré la pression réglementaire et la tendance croissante en faveur de l'énergie électrique, le constructeur allemand garde la tête froide, conscient que le passage au tout électrique n'est pas qu'une question de technologie, mais également de marché. Les immatriculations des prochains mois seront donc scrutées de près, telles des aiguilles d'un tachymètre, pour évaluer si le cap de 2035 reste réaliste ou si un détour s'impose.

Dans l'attente d'un signal vert ou d'une prolongation du temps additionnel pour les moteurs à combustion, l'industrie de l'automobile continue sa course contre la montre. Porsche, fidèle à son esprit de compétition, ne lâche pas le volant, mais garde un œil critique sur la ligne d'arrivée.


https://www.youtube.com/watch?v=481YBmw9pY0

FAQ


Quelle est la position de Porsche concernant la transition vers le tout électrique en Europe pour 2035 ?

Porsche ne s'oppose pas à la transition vers le véhicule électrique, mais souhaite continuer à offrir des moteurs à combustion interne aussi longtemps que cela reste possible, avec un intérêt marqué pour le développement des eFuels (carburants synthétiques). Malgré le lancement de modèles électriques comme le Macan 100 % électrique, Porsche exprime des réserves quant à la réalité du passage au tout électrique d'ici 2035 dans l'Union européenne.

Qu’est-ce qui alimente le scepticisme de Porsche à propos de la fin des moteurs à combustion en Europe ?

Le scepticisme de Porsche est en partie dû à une baisse des immatriculations de voitures électriques en Europe, notamment en décembre 2023 où une chute de 16,9 % a été enregistrée par rapport à décembre 2022. Cela s'explique notamment par la suppression des aides à l'achat en Allemagne, qui a conduit à une diminution significative des immatriculations de véhicules électriques dans ce pays. Par conséquent, Porsche considère que si cette tendance à la réticence des consommateurs persiste, la date de transition pourrait être repoussée.

Lisez aussi  Comment personnaliser une voiture monospace

Comment les ventes de voitures électriques se sont-elles comportées en Europe au cours de l’année précédente ?

Malgré la baisse observée en décembre 2023, les ventes de voitures électriques ont augmenté dans l'Union européenne au cours de l'année, représentant 14,6 % du total des immatriculations, contre 12,1 % en 2022. La part de marché des voitures électriques a même dépassé celle des véhicules diesel en 2023 dans certains pays européens.

Les aides gouvernementales ont-elles un impact significatif sur les ventes de voitures électriques ?

Oui, les aides gouvernementales jouent un rôle important dans la promotion des ventes de voitures électriques. La suppression des aides à l'achat en Allemagne a eu un impact direct sur la chute des immatriculations de ces véhicules. Les incitations économiques sont un facteur clé dans la décision des consommateurs d'opter pour un véhicule électrique.

Quelle est la réaction des clients de Porsche face à l’évolution des aides et des technologies hybrides ou électriques ?

Les clients de Porsche, bien que généralement moins sensibles aux fluctuations des aides gouvernementales en raison du positionnement haut de gamme de la marque, ne sont pas indifférents aux avantages économiques. Cela se reflète dans le succès des modèles hybrides rechargeables auprès des acheteurs de Panamera et de Cayenne en Europe, qui apprécient la combinaison de performances et d'incitations fiscales, même si l'intérêt environnemental n'est pas toujours le principal moteur de leur choix.

Jean-Paul

Bonjour, je m'appelle Jean-Paul et j'ai 39 ans. Je suis passionné d'automobile depuis mon enfance. Sur ce site, je partagerai avec vous ma passion et mon expertise dans ce domaine. Bienvenue dans mon univers automobile !

Laisser un commentaire