You are currently viewing EV9 de Kia : Découverte de ‘Électrique Haut de Gamme Qui Justifie Son Prix
EV9 de Kia : Découverte de 'Électrique Haut de Gamme Qui Justifie Son Prix

EV9 de Kia : Découverte de ‘Électrique Haut de Gamme Qui Justifie Son Prix

La gamme « EV » de Kia s'enrichit avec l'annonce de nouveaux modèles électriques, tels que les EV2, EV3, EV4 et EV5, qui viendront s'ajouter à l'EV6 déjà lancé en 2021 et élu Voiture de l'Année en 2022. Ces véhicules feront partie des 15 modèles prévus d'ici 2027 pour répondre à la demande croissante d'électromobilité.

  • L'EV9 se présente comme le plus grand et le plus onéreux des véhicules électriques de Kia.
  • Ce SUV luxeux peut transporter jusqu'à 7 passagers tout en offrant une puissance de 385 chevaux.
  • Il se distingue par une autonomie supérieure à 500 kilomètres, idéale pour les longs trajets.

Kia mise sur ses technologies innovantes pour conquérir le marché et vise la vente d'un million de véhicules électriques d'ici 2026, aspirant à ce que 25 % de ses ventes soient des modèles zéro émission. Nous avons eu l'opportunité de tester l'impressionnant EV9 sur la Côte d'Azur, confirmant ainsi l'ambition du constructeur coréen d'éblouir avec son fleuron avant le déploiement de ses autres modèles électriques plus accessibles dès 2024.

Spécifications techniques

  • La Kia EV9 dispose d'une autonomie permettant la conduite semi-autonome (niveau 2).
  • Avec des dimensions de 5,01 m de long, 1,98 m de large et 1,76 m de haut, elle allie espace et confort.
  • Elle affiche une puissance impressionnante de 384 chevaux.
  • L'accélération du véhicule est remarquable : de 0 à 100 km/h en seulement 5,3 secondes.
  • Pour la recharge, le type de prise utilisé est le Type 2 Combo (CCS).
  • Le prix de départ pour ce modèle est fixé à 60 000 euros.

Le test du véhicule a été réalisé grâce à un véhicule prêté par Kia France

Design : une allure de géant revendiquée

Lors de notre essai, deux modèles GT-Line du Kia EV9 ont attiré notre attention, notamment grâce à la teinte bleue exclusive proposée en finitions métallisée ou mat. C'est cette dernière qui met particulièrement en valeur le design audacieux du véhicule. À l'arrière, les feux évoquent une constellation d'étoiles, rappelant plutôt ceux des Volvo avec leur disposition montante. Sur les côtés, les inserts de plastique noir brillant accentuent les arches de roues tout en étant susceptibles aux micro-rayures. Le devant se distingue par des feux verticaux à LED semblables à ceux d'un Cadillac Escalade et un capot plat et élevé.

Ce SUV électrique aux proportions impressionnantes offre un Cx de 0,28 grâce à diverses innovations telles que les poignées de porte affleurantes, les rétroviseurs caméra et un design aérodynamique comprenant un bouclier avant spécialement conçu pour optimiser le flux d'air. Malgré son apparence cubique atypique pour un SUV électrique, ces astuces lui confèrent une efficacité aérodynamique surprenante.

  • Longueur : 5,01 mètres
  • Hauteur (rails de toit inclus) : 1,75 mètre
  • Largeur (rétroviseurs compris) : plus de 2 mètres
Lisez aussi  Cupra Formentor : Panorama des Défis Techniques et Problèmes Courants

Le Kia EV9 s'affiche donc comme un poids lourd du marché automobile, rivalisant avec des modèles tels que l'Audi Q8 e-tron (anciennement Audi e-tron), le futur Volvo EX90 ou encore le Tesla Model X. Son style osé et imposant s'assume pleinement dans la lignée d'un Mercedes Classe G. Une promesse esthétique qui laisse présager un habitacle rempli de surprises à découvrir ultérieurement.

Confort d’assise : six ou sept sièges accessibles sans gymnastique

Avec son style affirmé, le Kia EV9 ne lésine pas sur l'habitabilité. Ce SUV coréen repose sur la plateforme e-GMP et propose un espace intérieur spacieux grâce à un grand écart entre les essieux. Les familles et les chauffeurs de grande remise seront ravis par sa polyvalence, notamment grâce à ses configurations de sièges variées.

  • Version 7 places avec accès aisé aux sièges arrière et une porte bien conçue pour une entrée sans effort.
  • Version 6 places offerte exclusivement en finition GT-Line, offrant la possibilité d'étendre les jambes entre les sièges centraux.
  • Sieges "Détente" permettant d'allonger les sièges du deuxième rang pour plus de confort durant les recharges ou pour transporter des passagers VIP fatigués.
  • Sieges "Rotatifs" qui pivotent face à la banquette arrière, idéal pour des conversations face-à-face malgré un espace pour les jambes un peu réduit.

En somme, que ce soit dans la configuration à six ou sept places, le Kia EV9 assure un confort et un espace généreux sur toutes ses rangées de sièges pour adultes, y compris avec une hauteur moyenne d'1,80 mètre. Un plancher plat vient augmenter le confort général, notamment pour celui qui occupe la place du milieu à l'arrière.

Divertissement informatif : une surabondance d’écrans, est-ce excessif ?

Concernant le Kia EV9, sa technologie embarquée fait la part belle aux écrans. Voici les points clés :

  • Il est possible d'avoir six écrans à l'avant, notamment grâce à l'option des rétroviseurs extérieurs numériques.
  • Deux écrans OLED de 7 pouces remplacent les rétroviseurs classiques pour une meilleure visibilité et diminution de l'angle mort grâce à un grand angle de caméra.
  • Un écran supplémentaire permet de voir derrière via une caméra, plus efficace par temps de pluie.
  • Une grande dalle regroupe trois écrans : l'instrumentation (12,3 pouces), le système d'infodivertissement (12,3 pouces) et un écran pour la climatisation (5,3 pouces).
  • Cet ensemble crée l'illusion d'un unique grand écran, mais son utilisation est compliquée par son positionnement derrière la branche du volant.
  • Des boutons physiques pour le contrôle du climat suggèrent une reconnaissance implicite des limites de l'écran tactile.
  • Un affichage tête-haute projette des informations telles que la vitesse ou la navigation sur le pare-brise.

L'interface d'infodivertissement est intuitive et personnalisable avec des applications achetables sur le Kia Store, incluant Amazon Music. La connectivité avec Android Auto et Apple CarPlay était filaire lors des essais mais passera bientôt au sans-fil après mise à jour.

Lisez aussi  Comment se déroule la formalité lors d'une location de voiture ?

Assistance de pointe pour la conduite

EV9 de Kia : Luxe Électrique Justifié par le Prix ?

La Kia EV9 impressionne par la richesse de son équipement en matière d'aides à la conduite, même dès le premier niveau de finition. Parmi ces technologies, on retrouve :

  • L'assistant de maintien dans la file
  • La caméra de détection de vigilance du conducteur
  • La reconnaissance des panneaux de limitation avec régulation de vitesse
  • Le système anti-collision avec détection des angles morts
  • Le freinage d’urgence autonomie avec détection des piétons, cyclistes et fonction de croisement

La finition Earth enrichit l'expérience avec un système d’affichage des angles morts intégré à l'écran derrière le volant et un moniteur de vision panoramique 360°. Pour ceux qui choisissent la finition GT-Line, ils bénéficieront également d'une assistance au stationnement à distance activable depuis la clé du véhicule.

Durant notre essai sur l'autoroute A8, nous avons pu évaluer les performances exceptionnelles du régulateur de vitesse adaptatif couplé au maintien dans la voie. La voiture change de file automatiquement après activation du clignotant, le tout avec une fluidité remarquable et sans la moindre hésitation. Bien que certains virages serrés aient limité l'utilisation du système, empêchant le changement de file, le maintien dans la voie s'est avéré efficace et précis, même si une légère tendance au sous-virage a été notée près des lignes extérieures. C'est sans doute l'un des systèmes les plus convaincants testés toutes marques confondues.

Amélioration du planificateur de parcours

L'EV9 de Kia apporte des améliorations notables dans la gestion des itinéraires de voyage, bien qu'il y ait des ajustements à faire. Contrairement à l'expérience plus basique de l'EV6, l'EV9 offre une planification qui indique non seulement les bornes sur votre parcours mais aussi des informations sur le temps d'arrêt nécessaire et la disponibilité des bornes. Cependant, ce système présente encore quelques faiblesses :

  • Il recommande systématiquement une recharge jusqu'à 100 %, ce qui n'est pas optimal étant donné que la charge ralentit considérablement après 80 %.
  • Lors d'un test sur un trajet entre la Côte d'Azur et la Loire-Atlantique, les suggestions étaient différentes de celles d'autres applications et ne permettaient pas une gestion efficace de l'autonomie de la batterie.
  • Les paramètres de recharge ne sont actuellement pas modifiables pour optimiser le parcours.

Heureusement, une mise à jour est prévue par le constructeur pour perfectionner ce système, qui sera réalisable à distance.

Conduite : un imposant 4x4 surprenant par sa discrétion

  • Avec ses performances surprenantes, le Kia EV9 défie les attentes d'un grand véhicule sur les routes.
  • Avant de partir, pensez à désactiver certaines aides à la conduite, comme l'alerte sonore au franchissement de ligne et celle de la vitesse. Un bouton de raccourci permet d'accéder facilement aux réglages correspondants.
  • Sa largeur de 2,26 mètres peut intimider mais sa maniabilité est assurée par un angle de braquage correct et des jantes résistantes.
  • Les différents modes de conduite adaptent le comportement du véhicule : Eco pour la douceur, Normal pour l'agilité quotidienne, Sport pour une accélération fulgurante (0 à 100 km/h en 5,3 secondes).
  • L'EV9 s'avère agile même sur les petites routes sinueuses et offre une tenue de route rassurante avec des limites élevées avant de perdre en adhérence.
  • La capacité du freinage est à noter, renforcée par un système régénératif ajustable via des palettes au volant.
Lisez aussi  Hors UE, les électriques surmontent l'exclusion du bonus écolo par des prix agressifs

Autogestion de l’énergie, capacité de la batterie et options de rechargement

Nous avons pris en main l'EV9, un SUV imposant qui se décline en deux versions : une avec 204 chevaux et propulsion et l'autre avec 385 chevaux et quatre roues motrices. Les performances de recharge de l'EV9 s'avèrent prometteuses grâce à son architecture 800 Volts, permettant de récupérer jusqu'à 80% d'autonomie en seulement 25 minutes. De plus, la fonctionnalité Plug&Charge simplifie le processus de recharge.

Concernant l'autonomie WLTP, la version propulsion atteint 563 km, tandis que la variante quatre roues motrices offre jusqu'à 512 km, cette dernière pouvant diminuer à 505 km selon les conditions comme sur notre modèle d'essai doté de jantes de 21 pouces. En termes de consommation, la masse conséquente du véhicule entraîne une consommation allant jusqu'à 22,8 kWh/100 km pour notre version d’essai.

  • Version propulsion : 563 km d'autonomie et une consommation de 20,2 kWh/100 km
  • Version quatre roues motrices : entre 505 et 512 km d'autonomie et une consommation de 22,3 kWh/100 km (19 pouces) ou 22,8 kWh/100 km (21 pouces)

Kia met aussi en avant ses capacités innovantes en matière de recharge bi-directionnelle. Cette technologie ne se limite pas au rechargement des appareils électroniques (V2L), elle inclut également les fonctionnalités V2B (Vehicle to Building) et V2H (Vehicle to Home), permettant au véhicule d'alimenter des bâtiments ou des domiciles. Ces technologies prometteuses sont encore limitées géographiquement mais pourraient se généraliser dans le futur des véhicules électriques.

Tarification, compétitivité et accessibilité

Pour ceux qui sont à la recherche d'un véhicule spacieux et bien équipé, le Kia EV9 se positionne dans un segment haut de gamme avec un prix de départ de 73 000 euros pour le modèle 204 chevaux, tandis que la version GT-Line s'élève à 86 000 euros. À l'exception de quelques options telles que la peinture ou le toit ouvrant, l'EV9 offre une liste d'équipements assez complète dès le départ.

  • Le Mercedes EQB est plus abordable, avec un prix initial de 46 950 euros, mais offre moins d'espace.
  • Le Tesla Model X, plus cher avec un prix de base de 101 990 euros, facture ses places supplémentaires à un coût élevé.
  • Le futur Volvo EX90 sera proposé en propulsion à partir de 89 500 euros.
  • Un concurrent direct en terme de taille et d'équipement est le BMW iX, légèrement moins cher (84 200 euros) mais aussi moins puissant que le Kia EV9 GT-Line.
  • Pour un choix esthétique différent, le Volkswagen ID.Buzz arrivera mi-2024 en version rallongée avec six ou sept places, probablement à un tarif inférieur aux 73 000 euros du Kia EV9.

Pour finir, l'EV9 ne s'adresse pas à tous les budgets mais se distingue par sa configuration sept places et ses équipements.

Jean-Paul

Bonjour, je m'appelle Jean-Paul et j'ai 39 ans. Je suis passionné d'automobile depuis mon enfance. Sur ce site, je partagerai avec vous ma passion et mon expertise dans ce domaine. Bienvenue dans mon univers automobile !

Laisser un commentaire